Quedlinburg : diforc'h etre ar stummoù

2 198 okted ouzhpennet ,  10 vloaz zo
Diverradenn ebet eus ar c'hemm
D (r2.7.1) (Robot ouzhpennet: be:Горад Кведлінбург)
No edit summary
22.185 den a oa o chom enni e 2006.
 
==Istor==
Brudet e oa [[Abati Quedlinburg]] adalek ar Grennamzer
Brudet e oa [[Abati Quedlinburg]] adalek ar Grennamzer. Kentañ meneg a gaver anezhi a oa en [[922]] en un donezon gant [[Herri an Evnetaer]]. Pa varvas Herri e teuas e intañvez [[Matilda Ringelheim]] da ziazezañ [[abati Quedlinburg]], ur gumuniezh [[chaloni]]ezed (''Frauenstift'') war duchenn ar c'hastell, ma veze kelennet merc'hed an dud uhel. <!-- C'était une [[abbaye d'Empire]].
 
Le complexe castral, agrandi par [[Othon le Grand]] en [[936]], constitua un [[palatinat]] sous les [[ottoniens]]. En [[973]], peu avant sa mort, Othon y convoqua une [[diète d'Empire]]. En [[994]], [[Othon III]] donna à la ville des droits municipaux.
 
La ville devint membre de la [[Hanse]] en [[1426]], et s'allia à l'[[évêché d'Halberstadt]] contre les prétentions de l'abbaye de Quedlinbourg. Mais en [[1477]], l'abbesse Hedwige de Saxe, aidée par ses frères les ducs [[Ernest de Saxe|Ernest]] et [[Albert III de Saxe|Albert]], réussit à briser la résistance de la ville et à expulser les forces épiscopales : la ville dut quitter la ligue hanséatique et passer sous la protection de l'[[électorat de Saxe]]. Suite à la [[Réforme protestante|Réforme]], la ville et l'abbaye se convertirent au [[luthéranisme]] en [[1539]].
 
En [[1697]], l'électeur [[Frédéric-Auguste Ier de Saxe|Frédéric-Auguste {{Ier}} de Saxe]] vendit ses droits sur Quedlinbourg à l'électeur [[Frédéric III de Brandebourg]] pour 240.000 [[thaler]]s, mais tout au long du {{XVIIIe siècle}} l'abbaye de Quedlinbourg contesta les prétentions [[Prusse|prussiennes]]. Lors de la [[médiatisation (féodalité)|médiatisation allemande]] de [[1802]], l'abbaye fut sécularisée : Quedlinbourg et son territoire devinrent la ''principauté de Quedlinbourg'' qui fut incluse e [[rouantelezh Prusia]].
 
De [[1807]] à [[1813]], elle fit partie du [[royaume de Westphalie]], puis de la [[Saxe prussienne]] à partir de [[1815]].
 
Sous le [[Troisième Reich]], les [[nazi]]s transformèrent la collégiale et le château en un sanctuaire païen dédié à l'Allemagne nazie et la mémoire d'Henri l'Oiseleur, en qui [[Heinrich Himmler]] voyait « ''le plus allemand des chefs allemands'' ».
 
La vieille ville a été restaurée à partir de 1980.
-->
 
 
 
== Gevelliñ ==
192 992

edits