Diforc'hioù etre adstummoù "Kevezadeg bed ar Formulenn 1 1955"

|}
 
== RésuméDiverradenn du championnat du mondekevezadeg 1955 ==
 
En [[Priz Bras kirri Arc'hantina 1955|Arc'hantina]] e c'hounez [[Juan Manuel Fangio|Fangio]] Priz Bras kentañ ar bloavezh, er gêr, dindan un tommder spontus awalc'h. War un troiad tomm-tre e tiskouez Fangio e galiteoù sportel, pa en em pebeil ar re all war ar memes kirri evel ur redadeg Andur ne implij Fangio nemet ur c'harr e-pad 375 kilometroù ar redadeg.
En [[Grand Prix automobile d'Arc'hantina 1955|Arc'hantina]], à domicile, [[Juan Manuel Fangio|Fangio]] ne laisse pas passer l'occasion de remporter la manche inaugurale du championnat du monde. Autant il avait profité de la pluie pour s'imposer l'année précédente, il s'impose désormais sous une épouvantable canicule. Sur une piste surchauffée, Fangio montre qu'il est un athlète accompli : alors que la plupart de ses concurrents exténués, se relaient au volant d'une même voiture à la manière d'une course d'Endurance (jusqu’à trois pilotes par voiture), Fangio boucle les {{unité|375|kilomètres}} en solitaire.
 
Quatre mois plus tard, le championnat reprend à [[Grand Prix automobile de Monaco 1955|Monaco]] qui effectue son retour au calendrier pour une course historique à plusieurs points de vue. Inexistantes en Arc'hantina, les [[Lancia]] semblent en mesure de rivaliser avec les [[Mercedes-Benz|Mercedes]]. En essayant d'échapper à [[Alberto Ascari|Ascari]], Fangio et [[Stirling Moss|Moss]] cassent successivement leurs Mercedes mais Ascari n'aura pas le temps de savourer sa première place: il perd le contrôle de sa Lancia (vraisemblablement sur l'huile crachée par le moteur cassé de Moss) à la sortie du tunnel et plonge dans les eaux du port. Sonné, Ascari parvient néanmoins à refaire surface rapidement grâce à l'aide des hommes-grenouilles. La course est remportée par [[Maurice Trintignant]] sur Ferrari qui réalise un exploit : c'est la première victoire d'un Français en championnat du monde. Cerise sur le gateau, Trintignant prend les commandes du championnat. Miraculé, Ascari se sort de son bain forcé avec un simple traumatisme crânien et une grosse entaille sur le nez. Mais quatre jours plus tard, on apprend avec stupeur qu'Ascari, tout juste sorti de l'hôpital, décède à Monza en essayant une Ferrari ''sport''.
4 388

modifications