Diforc'hioù etre adstummoù "Kevezadeg bed ar Formulenn 1 1955"

En [[Priz Bras kirri Arc'hantina 1955|Arc'hantina]] e c'hounez [[Juan Manuel Fangio|Fangio]] Priz Bras kentañ ar bloavezh, er gêr, dindan un tommder spontus awalc'h. War un troiad tomm-tre e tiskouez Fangio e galiteoù sportel, pa en em pebeil ar re all war ar memes kirri evel ur redadeg Andur ne implij Fangio nemet ur c'harr e-pad 375 kilometroù ar redadeg.
 
QuatrePevar moismiz plusgoude tard,e lekendalc'h championnatar reprendgevezadeg àe [[Grand Prix automobile de Monaco 1955|Monaco]] quia effectuezistro sone-barzh retourkevezadeg au calendrier pour une course historique à plusieurs points de vue. Inexistantes en Arc'hantina, lesar [[LanciaFormulenn 1]] semblentevit enur mesureredadeg dea rivaliserchom avecen lesistor [[Mercedes-Benz|Mercedes]]betek bremañ. EnHarz essayanta d'échapperra àar [[AlbertoScuderia AscariLancia|AscariLanciaoù]], Fangioouzh etar [[StirlingMercedes MossGrand Prix|MossMercedesoù]] cassenta successivementdorr, leurso Mercedeslakaat maisFangio Ascariha n'auraMoss pasda lezilezel. tempsN'hallan deket savoureravat saAscari premièrebezañ place:laouenn ilpelloc'h perdpeogwir lee contrôlekoll dekontroll sae Lanciagarr (vraisemblablementmarteze surwar l'huileur crachéeboullenn pareoul lelezet moteurgant cassé de[[Stirling Moss]]) àer-maez laan sortiehent-riboul, duo tunnelsplujañ et plonge dans les eauxe-barzh duar portmor. Sonné, Ascari parvient néanmoins à refaire surface rapidement grâce à l'aide des hommes-grenouilles. La course est remportée par [[Maurice Trintignant]] sur Ferrari qui réalise un exploit : c'est la première victoire d'un Français en championnat du monde. Cerise sur le gateau, Trintignant prend les commandes du championnat. Miraculé, Ascari se sort de son bain forcé avec un simple traumatisme crânien et une grosse entaille sur le nez. Mais quatre jours plus tard, on apprend avec stupeur qu'Ascari, tout juste sorti de l'hôpital, décède à Monza en essayant une Ferrari ''sport''.
 
Comme un écho à la mort d'Ascari, les [[500 miles d'Indianapolis 1955|500 Miles d'Indianapolis]] sont endeuillés par la mort de [[Bill Vukovich]], vainqueur des deux précédents éditions. La course reprend ses droits à [[Grand Prix automobile de Belgique 1955|Spa-Francorchamps]], avec un doublé des Mercedes : Fangio précédant Moss et reprenant ainsi la tête du championnat.
4 494

modifications