Diforc'hioù etre adstummoù "Konan Iañ"

1 548 okted lamet ,  8 vloaz zo
Kempenn
(Kempenn)
{{IstorBreizh}}{{Stumm an titl|Konan I{{añ}}}} {{istor diechu}}
 
'''Konan Iañ''', lesanvet '''Konan Dort''', mab da [[Yezekael Berengar]], [[kont Roazhon]], a voe kont Roazhon war-lerc'h e dad adalek [[970]], ha
Pa varvas [[Alan Breizh]], mab [[Gwereg Naoned]] e 990 e klaskas teurel e grabanoù war [[kontelezh Naoned]].
 
 
'''''(da genderc'hel)'''''
<!--
Lors de la confirmation d’une donation faite à l’abbaye du [[Mont-Saint-Michel]], le {{Date|28|juillet|990}} en présence de l’ensemble des évêques de Bretagne, Conan prend le titre de « '''Princeps Britannorum''' »<ref> Selon [[Pierre-Hyacinthe Morice de Beaubois|Dom Morise]], Tome I col-351 : Sont témoins de cet acte les évêques : Main, archevêque (de Dol) ; Auriscand (de Vannes) ; Constantin ; Oratius de Quimper ; Roaldus (d'Aleth) ; Rethwalatr ; Drescand ; Deotbald, de Rennes ; Hugo, de Nantes .</ref>. Roual Gaber, moine franc contemporain déclarera qu'il s'e sera fait couronné à la manière des rois.
 
Le nouveau [[liste des comtes d'Anjou|comte d'Anjou]] ([[Foulques Nerra]]) s’inquiétant de son ascension politique se proclame le défenseur des intérêts de la maison de Nantes et il lui livre combat. Conan I{{er}} est tué dans la défaite, lors de la seconde [[Bataille de Conquereuil]] le {{Date|27|juin|992}}<ref> Chronique de [[Raoul Glaber]] : Chapitre III ''de Conan duc des Bretons et de Foulques comte des Angevins''</ref>.
 
-->
Lazhet e voe Konan en [[Eil emgann Konkerell]] e 992.
 
[[Rummad:Istor Breizh en Xvet kantved]]
[[Rummad:Marvioù 992]]
 
[[an:Conán I de Bretanya]]
[[ca:Conan I de Bretanya]]
[[cs:Conan I. Bretaňský]]
[[de:Conan I. (Bretagne)]]
[[el:Κόναν Α΄ της Βρετάνης]]
[[en:Conan I of Rennes]]
[[eo:Conan la 1-a (Bretonio)]]
[[fr:Conan Ier de Bretagne]]
[[id:Conan I dari Rennes]]
[[it:Conan I di Bretagna]]
[[nl:Conan I van Bretagne]]
[[pl:Conan I Krzywy]]
[[ru:Конан I (герцог Бретани)]]
[[sh:Conan I od Rennesa]]
43 616

modifications