Diforc'hioù etre adstummoù "Patrokles"

25 okted ouzhpennet ,  7 vloaz zo
D
The file Image:Patrocluspederastyscene.jpg has been replaced by Image:Akhilleus_Patroklos_Antikensammlung_Berlin_F2278.jpg by administrator commons:User:Steinsplitter: ''File renamed: to restore rightfull onwers (2 red...
D (File:Patrocluspederastyscene.jpgFile:Akhilleus Patroklos Antikensammlung Berlin F2278.jpg renamed on commons but not global replaced by delinker)
D (The file Image:Patrocluspederastyscene.jpg has been replaced by Image:Akhilleus_Patroklos_Antikensammlung_Berlin_F2278.jpg by administrator commons:User:Steinsplitter: ''File renamed: to restore rightfull onwers (2 red...)
=== Ami ou amant ===
 
[[Image:PatrocluspederastysceneAkhilleus_Patroklos_Antikensammlung_Berlin_F2278.jpg|thumb|upright=0.9|[[Achille]] pansant Patrocle, [[kylix (vase)|kylix]] à figures rouges du peintre de Sôsias, v. [[-500|500 av. J.-C.]], Staatliche Museen ([[Berlin]])]]
 
L'amitié d'[[Achille]] et de Patrocle est proverbiale. Dès le {{Ve siècle av. J.-C.}} cependant, les Grecs y voient davantage : de manière générale, c'est à cette époque que les auteurs grecs ajoutent à des amitiés célèbres ([[Oreste]] et [[Pylade]], [[Thésée]] et [[Pirithoos]], [[Héraclès]] et [[Iolaos]], etc.) une composante [[pédérastie|pédérastique]]. En l'espèce, le débat pour les Grecs ne vise pas à savoir si Patrocle et Achille étaient amis ou amants, mais pourquoi Homère reste si réservé sur leur relation, ou encore si Patrocle est l'[[éromène]] (bien-aimé) d'Achille ou l'inverse. L'orateur athénien [[Eschine]], dans son ''[[Contre Timarque]]'' (142-143), déclare ainsi :
5 179

modifications