Diforc'hioù etre adstummoù "Roperzh Iañ Bourgogn"

(Pajenn krouet gant : "'''Roperzh Iañ Bourgogn''' a oa dug Bourgogn. == Dimezioù ha bugale== Div wech e timezas, ha tri bugel en deus bet: *da Hélie de Semur, ** Hugues de Bourgogne...")
 
Kas a reas Hélie kuit (a-raok 1055).
 
Addimeziñ a reas da [[Ermengarde d'AnjouAnjev (marvetmerc'h enFoulk 1076Nerra)|Ermengarde Anjev]], lesanvet ''Blanche'', merc'h da [[Foulk III Anjev|Foulk III Nerra]], [[kont Anjev]], ha da [[Hildegard Sundgau]], intañvez [[Geoffroy II Gâtinais|Geoffroy Ferréol]], [[kont Gâtinais]], ha daou vab o doe:
* Robert ([[1040]] - † [[1113]])
* Simon ([[1044]] - † [[1088]])
Harluet e voe Robert ha Simon gant o niz [[Huon Iañ Bourgogn]] pa zegouezhas er galloud.
<!--
 
: Robert et Simon furent exilés par leur neveu [[Hugues Ier de Bourgogne|Hugues {{Ier}} de Bourgogne]] lorsqu'il se mit en possession du duché. E. Petit écrit qu'ayant pris part à l'expédition d'Espagne contre les [[Maures]], Robert se trouvait à [[León (Espagne)|León]] en Espagne en [[1087]] et qu'il passa ensuite en Sicile où il épousa la fille du roi [[Roger Ier de Sicile|Roger {{Ier}} de Sicile]]. La veuve de ce dernier, [[Adélaïde de Montferrat]], lui confia la régence de ses États pendant la minorité de son fils<ref>''Les ducs de Bourgogne et la formation du duché du {{sp-|XI|e|au|XIV|e}}s'', p. 152.</ref>. Robert serait mort en [[1112]]. D'après [[Orderic Vital]]<ref>Ordericus Vitalis, lib. XIII, p. 897. Dans ''Histoire de la Sicile sous la domination des Normands'' de C. Lecat de Bazancourt, Paris, 1846.</ref>, il serait mort empoisonné, de la main même de celle qui l'avait appelé en Sicile pour sauver le pays menacé d'une ruine imminente et lui avait donné en mariage une de ses filles. Quant à Simon, [[Ernest Petit (historien)|E. Petit]], en s'appuyant sur [[Orderic Vital]], écrit qu'il suivit la fortune de son frère et qu'il ne le rencontre cité nulle part dans les documents.
<!--
* Audéarde (Hildegarde) (vers 1050 - † après 1120), mariée en [[1069]] avec [[Guillaume VIII de Poitiers|Guillaume VIII]] (1023 - † 1086), [[Liste des ducs d'Aquitaine|duc d'Aquitaine]] et [[Liste des comtes de Poitiers|comte de Poitiers]]
: Robert et Simon furent exilés par leur neveu [[Hugues Ier de Bourgogne|Hugues {{Ier}} de Bourgogne]] lorsqu'il se mit en possession du duché. E. Petit écrit qu'ayant pris part à l'expédition d'Espagne contre les [[Maures]], Robert se trouvait à [[León (Espagne)|León]] en Espagne en [[1087]] et qu'il passa ensuite en Sicile où il épousa la fille du roi [[Roger Ier de Sicile|Roger {{Ier}} de Sicile]]. La veuve de ce dernier, [[Adélaïde de Montferrat]], lui confia la régence de ses États pendant la minorité de son fils<ref>''Les ducs de Bourgogne et la formation du duché du {{sp-|XI|e|au|XIV|e}}s'', p. 152.</ref>. Robert serait mort en [[1112]]. D'après [[Orderic Vital]]<ref>Ordericus Vitalis, lib. XIII, p. 897. Dans ''Histoire de la Sicile sous la domination des Normands'' de C. Lecat de Bazancourt, Paris, 1846.</ref>, il serait mort empoisonné, de la main même de celle qui l'avait appelé en Sicile pour sauver le pays menacé d'une ruine imminente et lui avait donné en mariage une de ses filles. Quant à Simon, [[Ernest Petit (historien)|E. Petit]], en s'appuyant sur [[Orderic Vital]], écrit qu'il suivit la fortune de son frère et qu'il ne le rencontre cité nulle part dans les documents.
* Audéarde (Hildegarde) (vers 1050 - † après 1120), mariéedimezet en [[1069]] avec [[Guillaume VIII de Poitiers|Guillaume VIII]] (1023 - † 1086), [[Listedug des ducs d'Aquitaine|duc d'AquitaineAkitania]] etha [[Listekont des comtes de Poitiers|comte de PoitiersPoatev]].
 
-->
189 264

modifications