Aigeüs : diforc'h etre ar stummoù

2 504 okted ouzhpennet ,  15 vloaz zo
Diverradenn ebet eus ar c'hemm
No edit summary
No edit summary
[[Image:Krater Warrior BM F158.jpg|thumb|right|280px|[[Thésée]] o tegouezhout en [[Aten]] a zo saludet gant e dad salué par son père Aigaios, [[cratère (Antiquité)|cratère]] [[apulie]]n à figures rouges, v. [[-410|410]]-[[-400|400 av. J.-C.]], [[British Museum]]]]
'''Aigaios''' (Αἰγεύς / Aigeús e gregach), a oa mab da b-[[Pandion]] (roue [[Megara]]) ha da b-Pilia. Breur e oa eta da [[Lycos]], [[Pallas]] ha [[Nisos]].
 
'''Aigaios''' (Αἰγεύς / Aigeús e gregach), a oa mab da b-[[Pandion]] (mab da Gekrops ha roue [[Megara]]) ha da b-Pilia. Breur e oa eta da [[Lycos]], [[Pallas]] ha [[Nisos]]. Brudet eo evel tad an haroz Teseüs.
 
War-lerc'h marv o zad Pandion ez eas ar pevar breur da argadiñ kêr [[Aten]], a oa bet kaset o zad kuit anezhi. Pa voe kemeret kêr ganto e voe lakaet
Aigaios da roue dre ma oa ar breur henañ. Diwezhatoc'h ec'h aloubas douaroù e vreudeur Lycos ha Pallas, ma chomas mestr [[Atika]] hag [[Eubea]].
 
 
==Gwragez ha bugale==
 
A-raok e zisparti da vont da Aten e c'houlennas Aigaios digant Etra desevel o mab, ma he dije unan, hervez e renk. Dindan ur roc'h e lakaas ur c'hleze ha sandalennoù aour , arouezioù roueel a ziskuilhfe e orin d'an deiz ma c'hallfe gorren ar pezh roc'h-se.
Pa zistroas da Aten e voeaozet gantañ c'hoariadegoù, a voe gounezet gant [[Androgée]], mab roue [[Kreta]] [[Minos]].
<!--
Mais Androgée mourut dans des circonstances suspectes, et Minos tint Égée pour responsable, ce qui provoqua une guerre qui devait voir tomber [[Mégare]] (gouvernée par Nisos), tandis qu'Athènes fut affamée par un siège interminable. Finalement, les Athéniens proposèrent à Minos de choisir le tribut qu'il voulait pour lever le siège : il exigea que chaque année lui soient envoyés en Crète sept jeunes garçons et sept jeunes filles afin de nourrir le [[Minotaure]].
 
La paix étant revenue, [[Médée]] la magicienne lui demanda l'hospitalité, alors qu'elle fuyait [[Corinthe]] où elle venait de tuer le roi [[Créon (Corinthe)|Créon]]. Égée lui accorda, d'autant qu'elle lui promit un héritier : il l'épousa, et quelque temps plus tard naquit un fils, [[Médos]].
 
C'est ainsi que [[Thésée]], le fils né d'Éthra, se présenta à Athènes, portant avec lui l'épée que son père avait laissée sous le rocher. Thésée était précédé d'une grande réputation pour avoir accompli de nombreux exploits. Médée, qui nourrissait un destin royal pour son fils, comprit l'identité du nouveau venu, et n'eut de cesse de le perdre : le dénonçant à Égée comme un traître, elle le fit mettre au défi en l'envoyant combattre le [[taureau crétois]] à [[Marathon (ville)|Marathon]] ; comme Thésée triompha, elle proposa de l'empoisonner. Égée accepta mais au moment où il lui tendait la coupe fatale, il reconnut l'épée portée par Thésée et put éviter le pire. Médée s'enfuit par la suite vers sa [[Colchide]] natale.
 
Thésée fut alors associé au pouvoir par son père, et entreprit d'aller en Crète, afin de libérer Athènes du joug de Minos. Il y parvint, tuant le Minotaure, mais sur le retour il oublia la consigne de son père : mettre des voiles blanches en cas de succès, noires en cas d'échec. Sa flotte se présentant devant Athènes avec une voilure noire, Égée crut que son fils avait péri et de douleur, il se jeta dans la mer qui porte depuis son nom (voir [[mer Égée]]).
-->
[[fr:Égée (mythologie)]]
 
192 992

edits