Karl III (Impalaer ar C'hornôg) : diforc'h etre ar stummoù

D (corr using AWB)
 
== E vuhez ==
Eurediñ a reas da [[Richardis Swabia]] e 862, met bugel ebet n'o doe. Anvet e voe da [[impalaer ar c'hornog]] war-lerc'h marv e dad. Kurunennet e voe Karl ha Richardis e [[Roma]] gant ar [[pab]] [[Yann VIII]] d'an [[12 a viz C'hwevrer]] [[881]]. E [[882]], marvet e zaou vreur, [[Karloman Bavaria]] ha [[Loeiz III Germania]], ec'h adunvanas broioù ar Franked hag an impalaeriezh.
 
Alouberien viking a deus da lakaat freuz ha reuz e loren[[Loren]]: madoù a roas dezho e-lec'h stourm a-enep dezho.
Galvet e voe da vout rejant evit [[Karl III]] , mab diwezhañ [[Loeiz II]]. E Mezheven [[885]] e resev [[le fealded]] uhelidi rouantelezh ar franked e palez [[Ponthion]]. <!--Pa Engemeras prenantar lagarg tutellea dugulator royaumee deoa France,peuzadsavet l'empireImpalaeriezh deKarl [[Charlemagne]] est quasiment reconstituéVeur, àwar-bouez l'exceptionProvañs deha lareter Provence et de la Bourgogne transjurane[[Bourgogn]].
 
En octobre [[886]], les Normands envahissent la [[Neustrie]] et assiègent [[Paris]]. Arrivant de [[Germanie]] avec une armée de secours, Charles le Gros préfère encore traiter avec ces barbares en leur payant une rançon de 700 livres d'argent et en leur permettant de passer pour mettre à sac la Bourgogne
 
En miz Here [[886]] e lammas an Normaned war [[Neustria]] hag e teujont da lakaat seziz war gêr [[Pariz]]. Ha setu Krl o teredek eus [[Germania]] gant un armead da reiñ harp, met gwell e kavas ober emglev gant ar Varbared ha reiñ 700 lur arc'hant dezho ha leuskel anezho da vont da breizhata da Vourgogn.
<!--
Le 11 décembre [[887]], lors de la ''[[Diète (politique)|diète]] de Tribur'' ([[Mayence]]), Charles est déchu de ses titres. Il n'est pas compté parmi les rois de France, le numéro III qu'il portait est celui d'[[Liste des empereurs d'Occident|empereur d'Occident]]. [[Arnulf Ier de Germanie|Arnulf]] (887-899), fils bâtard de son frère [[Carloman de Bavière]], est proclamé roi en Germanie.
 
En attendant, les seigneurs français élisent comme roi le héros du [[siège de Paris (885-886)]], lear comtec'hont [[Eudes Ier|Eudes]], led'an [[29 février]] [[888]].
 
En novembre [[887]], lors d'une [[Diète (politique)|diète]] réunie pour la [[Saint-Martin]], à [[Trebur|Tribur]], non loin de [[Mayence]] en [[Hesse (Land)|Hesse]], Charles est déchu de ses titres<ref>[http://books.google.fr/books?id=Yh8LAAAAYAAJ&pg=PA336&dq=charles+le+Gros+novembre+887+tribur&lr= Page 336 dans ''Histoire de l'Italie depuis la chute de la République romaine''] d'[[Antoine-Étienne-Nicolas Fantin-Desodoards]]</ref>. Il n'est pas compté parmi les rois de France, le numéro III qu'il portait est celui d'[[Liste des empereurs d'Occident|empereur d'Occident]]. [[Arnulf Ier de Germanie|Arnulf]] (850-899), fils bâtard de son frère [[Carloman de Bavière]], est proclamé roi en Germanie.
 
Il n'est pas compté parmi les rois de France, le numéro III qu'il portait est celui d'[[Liste des empereurs d'Occident|empereur d'Occident]].
 
[[Arnulf Iañ Germania|Arnulf]] (850-899), mab bastard d'e vreur [[Karloman Bavaria]], a voe anvet da roue en Germania.
En novembre [[887]], lors d'une [[Diète (politique)|diète]] réunie pour la [[Saint-Martin]], à [[Trebur|Tribur]], non loin de [[Mayence]] en [[Hesse (Land)|Hesse]], Charles est déchu de ses titres<ref>[http://books.google.fr/books?id=Yh8LAAAAYAAJ&pg=PA336&dq=charles+le+Gros+novembre+887+tribur&lr= Page 336 dans ''Histoire de l'Italie depuis la chute de la République romaine''] d'[[Antoine-Étienne-Nicolas Fantin-Desodoards]]</ref>. Il n'est pas compté parmi les rois de France, le numéro III qu'il portait est celui d'[[Liste des empereurs d'Occident|empereur d'Occident]]. [[Arnulf Ier de Germanie|Arnulf]] (850-899), fils bâtard de son frère [[Carloman de Bavière]], est proclamé roi en Germanie.
 
-->
192 992

edits