Diforc'hioù etre adstummoù "Marbr"

75 okted lamet ,  11 vloaz zo
Disteurel kemmoù 563150 a-berzh Bianchi-Bihan (kaozeal)
D (Robot ouzhpennet: fr:Marbre)
(Disteurel kemmoù 563150 a-berzh Bianchi-Bihan (kaozeal))
Implijet eo bet ar marbr gant an disavourien hag ar gizellerien, abaoe an [[Henamzer]]. Brudet eo [[Akropol Aten]], [[Taj Mahal]] an [[Indez]], delwennoù marbr [[Michelangelo Buonarotti]].
 
===E Breizh===
 
En [[iliz-veur Naoned]] emañ [[bez Frañsez II, dug Breizh]], ur monumant e [[marbr Carrara]].
 
<!--
 
== Utilisation ==
Depuis la plus haute [[Antiquité]], l'utilisation du marbre est liée à l'art et à la volonté des hommes. C'est en effet une matière rare, lourde, fragile et précieuse que seuls des maîtres savent travailler. “Inventé“ par la [[Grèce antique]] et d'abord sculpté en rigides idoles funéraires par la [[Civilisation des Cyclades]]. Il est ensuite utilisé en blocs massif pour de prestigieuses réalisations architecturales religieuses (statues de divinités, temples, tombeaux) ou politiques (stades). Les Romains qui partagent l'engouement pour ce matériau en systématisent la recherche et développent les techniques d'extraction et de transformation. Le marbre fait alors partie des trésors que ramènent les généraux victorieux des provinces nouvellement conquises au même titre que les métaux précieux, les épices ou les esclaves. L'aura de prestige, d'exclusivité et de luxe ne quittera désormais plus cette matière qui s'illustrera dans les réalisations architecturales et artistiques les plus marquantes de l'histoire humaine (l'[[Acropole]], la ville de [[Rome]], l'église [[Sainte Sophie (Constantinople)]], le le [[Château de Versailles]] de Louis XIV, les temples [[Jaïnisme|jaïns]] et le l'[[Arche de la Défense]] à Paris, le [[Palais du Parlement (Bucarest)|Palais du Parlement]] à [[Bucarest]], etc..)
-->
 
 
==Notennoù ==
148

modifications