Llywelyn ap Gruffudd : diforc'h etre ar stummoù

Diverradenn ebet eus ar c'hemm
D (Robot ouzhpennet: cs:Llywelyn ap Gruffydd)
Diverradenn ebet eus ar c'hemm
Unan eus pevar mab [[Gruffydd ap Llywelyn Fawr]] e oa. E dad a oa mab bastard da [[Llywelyn ap Iorwerth]] (Llywelyn Fawr). Dizemglev zo da c'houzout hag an trede pe ar pevare mab e oa: sur eo ne oa ket ar mab henañ.
 
Brezeliñ a eure enep e eontred hag e vreudeur dreist-holl, [[Owain ap Gruffudd|Owain]], [[Dafydd ap Gruffudd|Dafydd]] ha [[Rhodri ap Gruffudd|Rhodri]]. Dont a-benn a eure Llywelyn da c'honit warne en emgann [[Bryn Derwin]] ha da vout roue Gwynedd e [[1258]] ha roue Kembre, un dra nevez, rak ne veze ket kaoz c'hoazh eus Kembre evel ur vro met evel un douar rannet etre meur a rouantelezh istorel,
 
<!--
(le Pays de Galles était jusqu'alors perçu comme plusieurs royaumes très rarement dirigés par un seul chef et non pas comme un seul territoire), bien que son oncle [[Dafydd ap Llywelyn|Dafydd]] l'ait également été avant lui. Ce titre lui fut reconnu par [[Henri III d'Angleterre]] dans le [[traité de Montgomery]] de [[1267]]. Malheureusement, les ambitions expansionnistes de Llywelyn le rendirent rapidement impopulaire parmi les autres rois gallois, particulièrement les princes du sud (alors sous la coupe des Anglais qui les avaient conquis, mais leur avaient accordé un rôle figuratif).
-->
 
== Fazioù politikel==
== Erreurs politiques ==
Ma oa Llywelyn ur pennbrezel ampart ne oa ur politikour fin evel e dad-kozh ha dirakañ e oa un enebour dañjerus [[Edward Iañ]]
Bien que dirigeant militaire capable, il manquait à Llywelyn la perspicacité politique de son grand<!--père et il se fit d'[[Édouard Ier d'Angleterre|Édouard I{{er}} d'Angleterre]] un ennemi dangereux dont il aurait pu se passer en s'alliant à la famille de [[Simon V de Montfort|Simon de Montfort]] malgré une paix précaire signée avec les Anglais. Édouard prit offense du mariage conclu entre Llywelyn et [[Eleanor]], la fille de Simon et saisit le bateau qui la transportait de France vers le Pays de Galles. Il la garda prisonnière à [[Château de Windsor|Windsor]] jusqu'à ce que Llywelyn soit prêt à lui faire certaines concessions. Llywelyn finit par épouser Eleanor à [[Worcester]] en [[1278]].
 
Étrangement, comme son oncle Dafydd avant lui, Llywelyn ne conçut jamais d'héritier mâle, bien que les fils illégitimes, au regard de la loi galloise, pussent hériter du trône. En [[1282]] Eleanor mourut en lui donnant une fille, [[Gwenllian ferch Llywelyn|Gwenllian]] et cet événement sembla avoir un impact psychologique assez violent sur Llywelyn.
*J. Beverly Smith, ''Llywelyn ap Gruffudd, Tywysog Cymru'' (Caerdydd, 1986). ISBN 0708308848
 
[[Rummad: Istor Kembre en XIIIvet kantved]]
[[Rummad:Ganedigezhioù ar bloavezhioù 1220]]
[[Rummad:Marvioù 1282]]
192 992

kemm