Diforc'hioù etre adstummoù "Magnus Clemens Maximus"

derc'hel da gempenn
(derc'hel da gempenn)
*[[Teodosius Iañ|Teodosius {{Iañ}}]] e [[Constantinopolis]].
 
<!--Tri impalaer a oa en Impalaeriezh roman da neuze : Maximus en [[Valentinian II]], e [[Milano]], Teodosius I{{añ}}, impalaer roman ar reter, e [[Kergustentin]].-->
 
E 387 e voe trec'h Maximus war [[Valentinian II]], ha kemer a reas Roma hag Italia a-bezh.
==Daou enebour==
Neuze en em glevas Teodosius ha Valentinian d'ober brezel a-enep Maximus o-daou en hañvezh [[388]]. <br />
Trec'het e voe Maximus en [[emgann ar Save]], a-hed ar stêr [[Save]], adstêr d'an [[Danau]], nepell diouzh [[Emona]]). ha[[Andragathius]], tec'hel'[[magister equitum]]'' Maximus, an hini en devoa lazhet da-vetek [[AquiloniaGratianus]], haa dibennetvoe dtrec'anhet 28e-kichen a[[Siscia]], vize vreur Marcellinus e Eost [[388Poetovio]].
 
Tec'hel a reas Maximus da-vetek [[Aquilonia]], goulenn a reas truez, met dibennet e voe d'an 28 a viz Eost [[388]]. E wreg hag e ziv verc'h a voe lezet e buhez.
Victor a voe lazhet neubeut amzer goude en [[Augusta Treverorum]].
 
E vab [[Victor (impalaer roman)|Victor]], a voe trec'het ha lazhet nebeut amzer goude en [[Augusta Treverorum]] gant ''[[magister peditum]]'' [[Valentinian II|Valentinian]], [[Arbogast (jeneral roman)|Arbogast]] e fin ar bloavezh-hont.
<!--
[[Andragathius]], ''[[magister equitum]]'' de Maxime et assassin de [[Gratien]], est lui aussi défait près de [[Siscia]], son frère Marcellinus à nouveau à [[Poetovio]]. Maxime se rend à [[Aquilée]], demande la [[clémence]], mais est exécuté. Sa femme et ses deux filles sont épargnées. Le fils de Maxime, [[Victor (empereur romain)|Victor]], est vaincu et exécuté par le ''[[magister peditum]]'' de [[Valentinien II|Valentinien]], [[Arbogast (général romain)|Arbogast]] à la fin de la même année.
 
Le destin de sa famille n'est pas connu même s'il semble certain qu'ils aient survécu et que ses descendants aient continué à occuper des fonctions importantes. Une fille de Maxime, Sevira, est peut-être connue par un pierre gravée du haut [[Moyen Âge]] au pays de Galles, le [[Pilier d'Eliseg]], qui prétend qu'elle fut l'épouse de [[Vortigern]], roi des Bretons. Une autre de ses filles fut peut-être l'épouse d'[[Ennodius]], ''proconsul Africae'' ([[395]]). Leur petit-fils, [[Pétrone Maxime]], est un autre empereur au destin fatal, gouvernant Rome pendant seulement 77 jours avant d'être lapidé à mort en fuyant les [[Vandales]] le [[24 mai]] [[455]]. (A part Victor, les autres noms cités ne sont que suppositions gratuites, car non établies historiquement).
 
Dans les textes gallois, Maxime est présent sous le nom : Maxen Wledig.
 
Parmi les autres descendants se trouvent [[Olybrius|Anicius Olybrius]], empereur en [[472]], ainsi que plusieurs [[consul]]s et [[évêque]]s tels que [[Ennodius|Saint Magnus Felix Ennodius]] (évêque de [[Pavie]] (514-21).
186 915

modifications