Marie von Hessen-Darmstadt : diforc'h etre ar stummoù

Diverradenn ebet eus ar c'hemm
Diverradenn ebet eus ar c'hemm
Diverradenn ebet eus ar c'hemm
'''Marie von Hessen-Darmstadt''' (1824-1880), pe '''Mariya Aleksandrovna''' ( en [[ruseg]] : '''Мари́я Алекса́ндровна'''), zo ur briñsez alaman hag a voe impalaerez [[Rusia]].
 
Merc'h yaouankañ an dug-meur [[Louis II de Hesse et du Rhin]] ha [[Wilhelmine von Baden ]] e oa. Ur voerbvoereb dezhi, [[LouiseLuise von Baden (1779–1826)| Luise Augusta von Baden]] (+1826) a oa pried an tsar [[Alesant Iañ Rusia]].
 
 
<!--
A ce titre, elle cousine avec la plupart des familles princières Allemandes (Autriche, Bavière, Saxe, Prusse, Bade, Brunswick, Hohenzollern-Sigmaringen). Sa tante maternelle
 
== Paternité ==
Cependant,un mystère plane sur le père de Marie de Hesse et du Rhin. Selon certains dires, le grand-duc [[Louis II de Hesse et du Rhin]] ne serait pas son père biologique. Pour beaucoup de personnes, Marie serait la fille du baron Grancy, qui fut l'amant de la princesse [[Wilhelmine de Bade]]. Peut-être est-ce la raison pour laquelle Marie fut presque ignorée à la Cour de [[Hesse]], son nom n'était même mentionné sur la longue liste des princesses allemandes à marier. L'empereur [[Alexandre II de Russie]] la voyant pour la première fois tombera éperdument amoureux de la jeune princesse.
192 992

kemm